Le média des TPE & PME 

Marketing & CommercialStratégie

Comment s’en sortir ?

procédure liquidation conseils tpe conseil tpe tpe lyon tpe conseils tpe conseil tpe avignon tpe aix tpe provence tpe nice nice tpe lyon tpe tpe ile de France tpe paris paris tpe conseil en tpe consulting tpe calcul tva plan d'affaires facture proforma seuil de rentabilité sous traitance prix de revient la gestion document unique scs ht ttc ebe depot de bilan effet de levier calculer la tva calcul seuil de rentabilité urssaf chsct affacturage comment calculer la tva tourner extériorisation indicateur de performance tva calcul approvisionnement taux horaire bon pour accord comment créer une entreprise fond de commerce prévisionnel tribunal de commerce plv sarl conges pour deces gestion des stocks calcul de la tva sourcing def seuil de rentabilité calcul gestion de stock plan d'affaires modèle partenariat en portant calcul tva 20 analyse comparative consultant petite entreprise calcul ttc en ht le management liste de diffusion jour de congé deces grand parent calculer tva sur ttc tableaux de bord indicateurs portage salarial def congé décès grand parent pei raison sociale entreprise commerçant ht liquidation judiciaire organigramme entreprise scop définition de gestion un devis calcul de tva définition eirl exemples de business plan structure divisionnelle passer du ttc au ht creer une societe externalisation def immobilisations incorporelles document exemple unique structure fonctionnelle apports personnels ttc en ht b to b calculer tva portage salarial civilité forme juridique ressources financiere tableau de bord indicateur le e commerce ressources financièreses tableau de bord indicateurs calculer la tva à partir du ttc tva à décaisser siret obtenir mention siret sur facture plv pas cher sourcing pas cher mrp sas caractéritiques disponibilités fonds de commerce proforma accord d'intéressement concurrent redressement judiciaire document unique de sécurité qu'est ce que l'urssaf immobilisation comptable comités d entreprise définition qu est ce qu une société par action simplifiée ressources financières comité d'entreprise def calculer une tva costkiller document unique entreprise exemple de business plan sous traitance déclaration tva gestion maintien de salaire calcul ht ttc congé annuel logiciel de facturation étude de faisabilité cout de revient emballages pas chers emballage pas cher effet levier control de gestion comment déclarer tva date limite déclaration tva tva simplifiée comment calculer une tva calcul taux horaires procédure licenciement modèle lettre licenciement rôle chsct conseiller d'entreprise modèle de business plan période d'essai non renouvellement CDD mettre fin interim statut d'une entreprise tarif horaire comment ouvrir une entreprise billet de trésorerie comment interrompre cdd tarifs horaires etapes creation entreprise jour pour décès grand parent comment interrompre contrat interim inventaire jours ouvrables interim ou cdd loi de parkinson prime cdd grh logiciel facturation comment créer son entreprise syndicat licenciement raison sociale def chsct def marketing stratégique faire un business plan qui convoquer licenciement la mise en réseau ttc ht modele convocation salarié l affacturage prix d achat l'affacturage conseiller en entreprise inpi définition des factures pro forma comment calculer tva ressource financière comment calcul tva calcul ttc vers ht emprunter en situation de crise audit externe comment calculer la tva sur un prix ttc dossier liquidation dossier banqueroute comment répondre à un appel d'offre prix d'achat banquier entreprise conseil entreprise facture pro forma franchiseur convertir tva calcul du seuil de rentabilité type de structure

Si vous avez fait le choix de vous mettre à votre compte, vous l’avez sans doute déjà vécu…

Il y a les mois où vous ne trouvez pas de client.

Et puis il y a les mois où vous ne trouvez que des clients difficiles et qui ne sont jamais contents.

Il y a aussi les mois où vous trouvez que des clients obsédés par les prix, qui essayent de grappiller chaque centime.

Et les mois où votre plus gros client ne vous paye pas à temps… ou bien ne vous paye pas du tout…

C’est souvent ça, le quotidien d’un entrepreneur.

Vous vous étiez lancé(e) parce que vous rêviez de liberté, et au final, vous vous retrouvez peut-être encore moins libre qu’avant !

Vous rêviez de quitter votre patron, et vous vous retrouvez avec des clients encore plus chiants et plus autoritaires que votre ancien boss !

Trois ans après s’être lancés, 65% des auto-entrepreneurs ont déjà mis la clé sous la porte.

Le problème, c’est que dans les formations à la création d’entreprise, on ne leur a JAMAIS appris comment attirer les bons clients !

On ne leur a jamais appris comment trouver et mettre en valeur leur avantage concurrentiel pour qu’ils puissent facturer beaucoup plus cher !

On ne leur a jamais appris comment présenter une offre !

On ne leur a jamais appris comment faire accepter un devis au téléphone ou par e-mail !

Au lieu de tout ça, on leur a appris à gratter du papier.

À rédiger des statuts.

À faire des déclarations.

À savoir quelles mentions légales mettre sur leurs factures.

Et parfois, à remplir des tableurs Excel.

Quand on voit le résultat derrière, ça fait peur.

Si on n’a jamais été formé, comment on fait pour réussir ?

Certains ont de la chance, et y parviennent en improvisant.

Mais pour les autres, c’est la galère.

Une solution peut consister à trouver de nouveaux « espaces », peu ou pas explorés par la concurrence.

Cette stratégie fondée sur la « recherche des nouveaux espaces stratégiques inexplorés » pour les différencier des marchés existants ou se battent la concurrence s’appelle la stratégie de l’Océan bleu (en opposition à l’océan rouge dans lequel se battent les requins).

Pourquoi l’utiliser ?

L’objectif est d’élargir son espace de développement d’activités sur de nouveaux champs encore inexplorés ou insuffisamment explorés. 

Cet objectif est subordonné à un deuxième qui est de créer de la valeur sur des demandes et des besoins émergents que ni la concurrence actuelle ni les savoir-faire existants ne peuvent combler.

Comment l’utiliser ?

Pour réussir, il es nécessaire de suivre 3 étapes :

  • Réaliser un diagnostic de situation, au plus haut niveau de l’entreprise, avec le comité de direction.
  • Élargir son champ habituel d’analyse, sur l’environnement global autre que les marchés et activités existants.
  • Penser  » prospective et création de valeur  » pour déterminer l’activité à moyen et long terme.

Conditions de réussite ?

La stratégie Océan bleu nécessite de :

  • Rester en veille active sur les approches émergentes, telles que : nouveaux comportements des consommateurs, nouvelles technologies. Par exemple : développement de la notion d’usage ou de location au détriment de la notion de propriété (voiture, outils de bricolage, etc.)
  • Analyser l’offre actuelle et son adéquation aux besoins émergents.
  • Rechercher de nouvelles idées et les valider.

Pour conclure, cette stratégie

  • Apporte une réelle augmentation de valeur pour les clients, car elle ne se contente pas d’innovation incrémentale.
  • Permet de créer un nouvel espace de développement pour l’entreprise là où elle sera pionnière.

Vous souhaiteriez maintenir voire développer vos ventes pendant cette crise ? Vous vous posez des questions sur votre modèle économique ?

N’hésitez pas à nous envoyer un email sur la page contact. Nous vous conseillerons bien volontiers.

Articles similaires
Marketing & Commercial

Astuce des meilleurs vendeurs : La formule de vente la plus connue

DigitalMarketing & Commercial

e-commerce : faut-il vraiment payer pour le thème de votre boutique en ligne ?

Marketing & Commercial

Comment lever les objections des acheteurs ?

Marketing & Commercial

Un argumentaire de vente facile à appliquer

Recevez par mail toute l'actualité de l'entrepreneuriat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *