Le média des TPE & PME 

ActualitéStratégie

Créer une entreprise en période de crise : une idée folle ?

comment créer entreprise, quelle forme juridique, statuts, SA, SAS, SARL, SCI, auto entrepreneur, modeles de statuts, business plan exemple, comment faire business plan, stratégie marketing, profil entrepreneur, test de personnalité créateur entreprise, comment savoir si je suis chef d'entreprise, cible, positionnement, comment trouver clients, comment atteindre ses objectifs, quel statut juridique, aide aux entreprises, aides financières, comment démarrer son activité, créer entreprise en période de crise, idées d'entreprise après covid, outils création d'entreprise, accompagnement création d'entreprise, création nouvelle activité

Depuis la crise, les avis sont mitigés sur la création d’entreprise. Quelle analyse peut – on faire des créations d’entreprise en temps de crise ?

Une opportunité à saisir


Avec la crise, chaque jour apporte son lot de mauvaises nouvelles. Pourtant ces heures sombres peuvent aussi être l’occasion de se réjouir. Surtout pour ceux qui caressent l’idée de créer un jour leur entreprise.

Vous me croyez fou ?

Et pourtant, la crise est un formidable vivier d’atouts et d’opportunités pour les créateurs…

Nous allons explorer les raisons qui font que créer une entreprise en période de crise est LOIN d’être une idée folle.

Tout est moins cher

C’est un premier argument et pas des moindres quand on veut se lancer. Non ?

Une crise s’accompagne généralement d’une baisse des prix sur certains des postes de dépenses les plus importants pour une entreprise. Vous allez me dire, lesquels ?

Cela concerne notamment l’immobilier. En effet, les prix de l’immobilier de bureaux, les entrepôts et autres locaux industriels, sans oublier les terrains, devraient connaître une forte chute.

Les coûts de marketing (communication, publicité, etc.) baissent généralement et vous allez pouvoir bénéficier d’importants rabais.

Alors, préparez-vous à bien négocier.

Des profils qualifiés disponibles et à moindre coût !

C’est triste mais malheureusement inévitable. Des entreprises vont fermer ou licencier.

Vous allez me dire que c’est un mauvais signe et que ça prouve qu’il ne faut pas créer son entreprise maintenant, non ?

Pas du tout… Pourquoi ?

Des ouvriers, des employés des cadres qualifiés vont se retrouver à la recherche d’un emploi et ils n’attendent que vous !

Ca sera la même chose pour les jeunes diplômés qui sortent juste de l’école.

Ils seront heureux de retrouver un emploi en cette période de crise et ils seront plus enclin à faire des concessions sur leur rémunération.


Matériel, équipements, mobiliers à des prix imbattables

Qui dit entreprise qui va mal ou qui ferme, ne dit pas uniquement licenciements.

Elle va également chercher à vendre son matériel et ses équipements, du moins ceux dont elle n’a plus l’utilité pour sauvegarder son activité.

Dans le cas d’une fermeture définitive, elle vendra la totalité de son matériel et de ses équipements.

Si un mandataire judiciaire est nommé, il cherchera à vendre les actifs de l’entreprise pour rembourser les créanciers de cette dernière.

Cela sera donc pour vous l’occasion de vous équiper à moindre coût et donc de réduire le montant à investir pour créer votre entreprise.

Ce qui est d’autant plus appréciable quand on ne génère pas encore de ventes, non ?

De nombreuses entreprises à reprendre.

Si la crise fait peur aux salariés, c’est également vrai pour les chefs d’entreprises. Cela peut notamment ceux être le cas de ceux qui ont continué de travailler après leur retraite ou ceux qui en sont très proche. En effet, la tentation peut être forte de vouloir vendre leur entreprise dans un tel contexte. Et si ces derniers souhaitent vendre leur entreprise au plus vite, de peur qu’elle ne vaille plus rien, ils seront prêts à accepter des offres inférieures à ce que leur entreprise valait avant la crise.

Alors… N’oubliez pas de vous renseigner sur les cessions d’entreprises dans le secteur qui vous intéresse…

Certains secteurs restent des valeurs sûres

Crise ou pas crise, certains secteurs ne souffrent pas ou en tout cas sont moins impactés que d’autres. Il s’agit notamment de ceux qui répondent à des besoins dits « de première nécessité » (sur la pyramide de Maslow, c’est le 1er besoin, à savoir : se nourrir).

Crise ou pas crise, le vieillissement de la population et ce qu’il implique en termes de business (la silver economy) reste d’actualité : relation avec les seniors, services à la personne, etc.

La santé, les télécommunications, l’énergie… sont autant de secteurs qui vont rester solides et mieux traverser la période mouvementée qui s’annonce.

Aucun ne vous inspire… Alors, lisez le point suivant :

De nouveaux secteurs apparaissent ou décollent

Qui n’a pas entendu parler du monde d’après… Celui que les médias nous promettent.

Je ne suis pas sûr que l’humanité change beaucoup… Les philosophes nous promettent un monde meilleur… J’attends de voir. mais les besoins des consommateurs vont certainement évoluer.

En période de crise, certains secteurs vont connaître une embellie ou émerger. 

Quels secteurs ?

Ceux qui vont répondre aux nouveaux besoins des consommateurs et notamment à celui de faire des économies, et ce, en raison de la crainte du futur, du chômage pour certains, etc. 

Les enseignes et les sites Internet spécialisés dans l’occasion ou les prix cassés devraient connaître un grand succès dans les mois à venir.

Un autre créneau émerge depuis quelque temps et correspond aux attentes des « nouvelles » générations : le Green Business. N’oubliez pas qu’avant la crise un grand nombre de jeunes (et de moins jeunes) se sont retrouvés dans les valeurs défendues par Greta Thunberg.

Vous avez une idée qui permet de moins dépenser ou qui prend en considération l’environnement ? Alors, foncez ou donnez-la-nous …

« Chaque fois que vous voyez une entreprise qui réussit, dites-vous que c’est parce qu’un jour quelqu’un a pris une décision courageuse. »

Peter Drucker

On ne va pas le nier… La crise peut rendre plus complexe le démarrage d’une nouvelle entreprise, mais comme nous venons de le voir, cela peut offrir de belles opportunités. Pour en profiter, il faudra respecter certaines règles de base que nous aborderons dans d’autres publications.

La première règle est de vous assurer que votre offre réponde bien aux attentes de vos clients. D’ailleurs, est-ce que vous les connaissez vos prospects ? 

Imaginez, 

Si vous construisez une maison sans faire attention au terrain sur lequel vous avez décidé de la construire…

Vous risquez de le payer tôt ou tard, elle risque de s’effondrer…

Et c’est exactement ce que vous faites si vous ne vous posez pas sérieusement la question : quels sont les besoins et attentes de mes prospects.

Vous avez d’abord réfléchi à ce que vous alliez vendre

(et c’est normal, c’est carrément humain) 

Plutôt que SI CELA REPONDAIT A UN REEL BESOIN

Et donc ? N’oubliez pas de placer « votre » prospect et ses (nouvelles) attentes au coeur de votre réflexion et de votre prise de décision.

Un deuxième principe de base : rationalisez vos coûts. Dans l’excitation de la création d’une entreprise, on peut se retrouver comme l’écolier à la rentrée scolaire qui a envie d’un nouveau cartable et d’un beau stylo pour réussir cette nouvelle année… Chaque fois que vous envisagez d’acheter ou d’investir, posez-vous au préalable cette question : en ai-je vraiment besoin pour lancer ma nouvelle activité ? Avez-vous vraiment besoin de locaux, est-ce que vous ne pouvez pas démarrer dans votre logement ? Avez-vous vraiment besoin d’une charte graphique réalisée par un professionnel, ne pourriez-vous pas vous contenter d’un logo proposé gratuitement sur certains sites ? etc. 

Un dernier principe et pas des moindres : limitez au maximum votre endettement au départ.


Alors vous êtes prêt ?

3. 2. 1

Foncez… On y croit


Les indispensables de la création d’une entreprise


La bonne nouvelle, c’est qu’on vous a préparé un listing de ce qui nous semble être les indispensables de la création de l’entreprise.

C’est court… C’est pas un manuel de 699 pages qui vous fera perdre du temps !

On va à l’essentiel et tout chef de l’entreprise le sait : la quantité n’a JAMAIS fait la qualité…

Du coup, on a sélectionné ce qui nous semblait indispensable à savoir

C’est GRATUIT … Pour l’obtenir, il suffit de nous le demander !

Bienvenue dans l’aventure…

Bienvenue dans le nouveau monde.

Si vous avez besoin de conseils pour créer votre entreprise, n’hésitez pas à nous envoyer un email via la page contact. Nous vous conseillerons bien volontiers.

De nombreuses publications sont en cours…


N’hésitez pas à vous inscrire à notre newsletter…

Articles similaires
Marketing & CommercialStratégie

Comment s'en sortir ?

InformatiqueMarketing & CommercialStratégie

Pourquoi les TPE et PME devraient avoir un CRM ?

Marketing & CommercialStratégie

Comment fixer vos prix de vente ?

ActualitéDigitalMarketing & CommercialStratégie

Commerçants, TPE, PME : comment gérer vos stocks qui se sont accumulés ?

Recevez par mail toute l'actualité de l'entrepreneuriat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Worth reading...